Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

Péripéties autour des parachutages

Le 30 janvier 2007, par Gerard,

Le nombre et la répétition des parachutages d’ici : 6 en 6 semaines, un même épicentre : Moussey [1] et bien des raisons pratiques, font que ces opérations d’envergure ne pouvaient être complètement discrètes (ni donc secrètes) :

- L’impossibilité physique de les camoufler :

Largage sur des plateaux dégagés, de nuit et par temps clair. Feux de balisage visibles des observatoires allemands du Hantz. Bruit des moteurs d’avions. Opérations de récupération et de déballage des containers laborieuses, bruyantes et longues. Lenteur et bruits du déplacement de la caravane des 100 à 200 hommes transportant les matériels. Longueur du trajet et difficultés de progression

- Les listes d’inscription :

En raison du grand nombre de participants, l’organigramme des effectifs est écrit. Des listes sont donc en possession des responsables C’est évidemment pratique, mais malheur à ceux dont la liste tombera entre les mains de l’occupant

- L’efficacité des moyens de renseignement allemands :

Observatoires de la Wehrmacht. Stations radar de la Luftwaffe. Renseignement militaire, Abwehr, Sipo/SD, Gestapo évacuée de Paris... omniprésents, « taupes » [2]

- Les faiblesses de la nature humaine :

Ces multiples services de Police et de Renseignement, improprement mais communément baptisés ici Gestapo, entretiennent des indicateurs dans chaque village : sympathisants du régime, notables arrangeants, trafiquants de marché noir, opportunistes et profiteurs de tous bords, simples citoyens naïfs. Ajoutons à ceux ci les quelques inévitables, mais redoutables, inconscients, vantards et bavards

Les Allemands sont donc parfaitement informés des faits, et implicitement conscients de la stratégie programmée à leur encontre

Notes :

[1] La base installée à Moussey basse de Lieumont depuis le 1er parachutage (nuit du 12/13 août à la Côte du Mont) deviendra la base principale de toute l’Opération Loyton. Et c’est là que sera capturée l’arrière garde commandée par le Lt David Dill, le 6/7 octobre)

[2] Repliés de toute la France, les innombrables services de sécurité, de renseignement, de police, et leurs supplétifs français, forment une force de frappe considérable. Maintenant dédiée au seul verrouillage du massif des Vosges :

Abwehr, Sipo/SD, Kripo, Gestapo, Jagdskommandos, leurs supplétifs français et PPF... leurs officines s’installent ou se renforcent partout, ici ou tout près d’ici : à Raon l’Etape, Belval, Senones, Plainfaing, Baccarat, Saales, Etival, Celles, Allarmont, Vexaincourt... L’opération Wald Fest est dirigée depuis un bureau installé dans le camp de Schirmeck, à deux pas d’ici. Mi septembre, le général SS Carl Oberg, chef de toutes les polices de sécurité France, installe son quartier général à Fraize et Plainfaing, les hommes de son BDS y sont déjà. La 405ème division de la Wehrmacht commandée par le général Willy Seeger est affectée à la chasse aux maquis... (Plus de détails dans article La chasse à l’homme. Les Einsatz Kommandos. Cliquer)

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 7 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 205 (514780)