Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

Les premières commémorations de la Déportation

Le 19 janvier 2007, par Gerard,

De nombreuses cérémonies ont rendu dès l’après-guerre hommage aux hommes et familles de la haute vallée du Rabodeau. Tout particulièrement aux Déportés, et pour cause : 3 rafles (18 août, 24 septembre, 5 et 6 octobre), plus de 1 000 hommes dont une trentaine de femmes déportés, plus de 700 non rentrés...

Moussey y a bien évidemment associé "ses Anglais" du SAS, du Phantom Signals et du SOE parachutés ici. 39 ont été exécutés. 10 d’entre eux reposent au cimetière du village

Les 17, 18 et 19 août 45 à Moussey. 1er anniversaire de la Déportation du 18 août, qu’on nomme ici la 1ère Déportation : 36 hommes du village non rentrés, dont 4 sur 5 des gendarmes de la brigade et 3 sur 4 des gardes forestiers, sur 44 effectivement dirigés vers les camps ("clandestins" non compris) [1]. Ce sera aussi la 1ère grande cérémonie d’hommage à tous ceux qui sont morts et tous qui ont combattu ici pour la Liberté, Britanniques de Loyton et Vosgiens d’ici [2] :
- Présence du colonel Franks et de la Garde d’Honneur du 2ème SAS
- Veillées du Souvenir
- Messe de Requiem en hommage aux 10 parachutistes de Loyton enterrés au village et à toutes les victimes de cette guerre, dans une impressionnante communion : l’abbé Gasmann curé du village célébra l’office catholique et le captain Kent l’aumonier du SAS l’office anglican, le sergent-major John Alcock (2ème SAS, rescapé de l’Opération Pistol) [3] commandait le "cordon d’honneur"... [4]
- La foule immense des gens du village et des villages "des hauts"... les "grands chefs" ici, et un nombre jamais vu de personnalités
- Remise du fanion du 2ème SAS à la population du village en hommage à son comportement exemplaire pendant l’Opération Loyton

24 septembre 45 à Moussey. 1er anniversaire de la 2ème Déportation d’hommes du village, qu’on nomme ici la "grande" Déportation : 105 hommes non rentrés sur 144 "pris" ce jour là envoyés dans les camps ("clandestins" non compris), dont le maire Jules Py. Venus s’ajouter aux 44 dont 36 non rentrés de celle du 18 août. Voir document PDF ci dessous
- Une impressionnante cérémonie présidée par le général de Lattre de Tassigny (photo 6 et document PDF ci dessous) [5]
- Présence des généraux Gilliot [6] et Touzet du Vigier [7], de l’évêque de Saint Dié (monseigneur Emile Blanchet) [8]...
- Présence de la Garde d’Honneur du 2ème SAS, commandée par le Major Sykes
- Une fois de plus la foule immense des gens du village et des villages "des hauts"... les "grands chefs" ici, et un nombre jamais vu de personnalités

3 novembre 1946 à Moussey. Inauguration du monument des Déportés du village (photos 1 à 3 ci dessous). Une impressionnante cérémonie une fois encore :
- Une délégation de vétérans du 2ème SAS dont le Major Sykes...
- Le général Laurent, compagnon de la Libération [9]
- Parmi d’autres personnalités : Mgr Thomas, vicaire général de l’évêché de Saint Dié...
- Présence de la musique du 26ème RI...

18 août 49 à Moussey. Inauguration de la plaque apposée sur la façade de la gendarmerie du village (photos 4 et 5 ci dessous) [10]
- Cette plaque rend hommage aux Résistants que furent sans exception les 5 hommes de la brigade. Le chef Demaline a été exécuté le 24 février 45 au camp de Buchenwald, les gendarmes Morelle, Rappenecker et Teyber ont été exécutés au Struthof dans la nuit du 1er au 2 septembre 44. Seul survivant, le gendarme Koch
- La cérémonie était présidée par le colonel Marlier, celui qui fut le "patron" du 1er RCV FFI

De nombreuses autres cérémonies ont bien évidemment eu lieu dans chacun des villages de la vallée

Et le souvenir est intact aujourd’hui encore. Chaque village continue scrupuleusement de rendre hommage à ses Déportés tous les ans aux dates anniversaires du 18 août, du 24 septembre, des 5 et 6 octobre. Moussey continue d’y associer "ses Anglais" [11]

Notes :

[1] La plupart des "libérés" de Schirmeck (une dizaine) ne sont pas compris dans ces chiffres, notons que nombre d’entre eux seront repris dans la rafle du 24 septembre

[2] 2 documents la rappellent :
- L’article du 22 août 44 de L’Est Républicain, dans fichier PDF dédié ci dessous
- Un montage artisanal de cet article réalisé plus tard par Olivier Métauer. Cliquer

[3] L’Opération Pistol était une opération du 2ème SAS juxtaposée et rattachée à l’Opération Loyton, chargée de préparer le passage nord du massif (secteur Saint Avold-Saverne) en coupant les communications. Son histoire :
- Histoire générale. Sur site Wikipedia. Cliquer
- Documents The National Archives UK. Cliquer

[4] Le major Sykes, alors captain, avait été l’officier de renseignement du 2ème SAS ici. Voici son témoignage :

"... After the war it was decided, at the suggestion of the parish priest, the Abbé Gassman, to make a little SAS cemetery at Moussey in the graveyard by the church

In the late summer of 1945 the whole Moussey population and that of the villages adjoining came to the funeral of our ten

Since those to be buried were of different religions, the parish priest organised a bidenominational service. A Requiem Mass said in the church by the Abbé Gassman, followed by the Anglican service for the dead conducted in the church by the Regimental Chaplain, the Reverand John Kent, at present Vicar of Selby. At the gravesides the same order was followed ; Abbé Gassman performed the Catholic rites, Captain Kent the Anglican ones. The neigbouring clergy, both Catholic and Protestant, attended

Sometimes today when talk turns to Church union and the great difficulties in its way, I remember that beautiful ceremony at which I was privaleged to command the guard of honour... "

[5] C’est Bernard Py, alors étudiant en médecine à Paris, qui fut l’ambassadeur du souhait particulier du conseil municipal et des habitants de Moussey. Il rencontra le général de Lattre à son domicile et celui ci promit d’être là, pour 2 principales raisons : sa connaissance du comportement exemplaire de résistants des habitants de Moussey et de la vallée du Rabodeau et le respect qu’il avait pour le grand soldat de 14-18 puis résistant qu’avait été Jules Py

[6] Qui était le général Jean Gilliot, et ce qui explique son attention pour Moussey. Sa brève biographie sur le site de l’Assemblée Nationale. Cliquer

[7] Qui était le général Jean Touzet du Vigier. Site Wikipedia. Cliquer

[8] Qui était monseigneur Emile Blanchet. Cliquer

[9] Le général Edouard Laurent. Sa brève biographie sur le site des Compagnons de la Libération. Cliquer

[10] Les photos de l’inauguration de la "Plaque de la Gendarmerie" sont tirées de Historique de la Gendarmerie dans l’arrondissement de Saint-Dié (Service historique de la Défense)

[11] Un pont sur la Manche jamais rompu : chaque année depuis 1945 une délégation de vétérans du SAS vient ici début septembre rendre un commun hommage à ses anciens de l’Opération Loyton et aux "résistants ordinaires" de Moussey (6 septembre 2016, la 71ème fois. Cliquer ). A longueur d’année les familles Anglaises viennent déposer leurs "poppies" (branches de coqueliquots) au cimetière du village sur les tombes des 10 des leurs, au pied du "Monument des Déportés" et sur les stèles commémoratives qui peuplent nos forêts. Preuve par l’image

 

Galerie d'images

Moussey 3 novembre 46. Inauguration du Monument des Déportés du (...) Moussey 3 novembre 46. Inauguration du monument des Déportés du (...) Moussey 3 novembre 46. Inauguration du monument des Déportés du (...) Moussey 18 août 49. Gendarmerie Moussey 18 août 49. Gendarmerie Moussey 24 septembre 45 Moussey 3 novembre 46 Moussey automne 45 Aujourd'hui. Commémoration des 2 Déportations du 18 août et du 24 (...) Aujourd'hui. Commémoration des 2 Déportations du 18 août et du 24 (...) Aujourd'hui. Commémoration des 2 Déportations du 18 août et du 24 (...) Aujourd'hui. Commémoration de l'Opération Loyton Aujourd'hui. Commémoration de l'Opération Loyton Aujourd'hui. Commémoration de l'Opération Loyton Aujourd'hui. La commémoration de l'Opération Loyton Cimetière de Moussey 1945 Retour au 3 novembre 1946. Inauguration du "Monument des Déportés". La (...)
 

Documents joints à l'article

24 septembre 1945
PDF | 275.5 ko | document publié le 15 mars 2010
Anniversaire de la 2ème Déportation. Cérémonies présidées par le général de Lattre
18 et 19 août 1945
PDF | 155.5 ko | document publié le 5 juillet 2010
Anniversaire de la 1ère Déportation. Reportage de L’Est Républicain

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 12 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 315 (811689)