Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

La Chasse à l’homme. Les Einsatz Kommandos

Le 4 septembre 2008, par Gerard,

L’opération « Wald Fest », en allemand Aktion Wald Fest [1] a duré un peu plus de 3 mois, du 17 août (coup de filet du Jardin David/Lac de la Maix) au 22 novembre (libération de la vallée par la 100ème division d’infanterie américaine) [2]

3 mois d’une impitoyable inquisition à l’actif des Einsatz Kommandos du Sipo/SD. Une chasse à l’homme systématique et planifiée. Voulue et personnellement supervisée par Himmler (en "conférence" à Gérardmer les 5 et 6 septembre à cet effet, faisant suite au décret de Hitler du 2 septembre) et son RSHA [3]

Une traque policière sans répit et un effroyable bilan [4]
- En témoignent parmi ses plus spectaculaires effets : l’anéantissement du GMA Vosges (exécutions et déportations consécutives de "l’affaire du 18 août" puis celles consécutives de "l’affaire de Viombois" (4 septembre), les 2 gigantesques déportations de masse du 24 septembre puis des 5 et 6 octobre dans la vallée du Rabodeau, l’abandon de l’opération Loyton...
- S’y ajoutent : infiltration des réseaux, arrestations et tortures, dénonciations, exécutions sommaires et massacres, fermes brûlées, villages incendiés, une trentaine de déportés supplémentaires... l’acharnement à traquer et systématiquement liquider les parachutistes Anglais... [5]... L’épouvante au quotidien [6]


Autres informations illustrant le propos ou complémentaires :
- Quelques détails sur Erich Wenger [7]
- Organisation de la Police de Sécurité SS en "région occupée". Ce qu’est un HSSPf (Commandant supérieur de la SS et de la Police). Cliquer
- Hans Kieffer, personnage clé du SD Paris. Au travers de ce livre de Sarah Helm sur Vera Atkins. Cliquer
- Le contexte de la répression et de la persécution en France pendant l’Occupation : Répression et Persécution en France 1940-1944, dossier de Thomas Fontaine publié en novembre 2007. Cliquer
- Le "recyclage" d’après guerre [8]

Notes :

[1] Pour en savoir plus sur l’organisation générale de l’opération Wald Fest : article L’Aktion Wald Fest. Pourquoi et Comment. Cliquer

[2] Pour rester précis à propos de ce que recouvre la dénomination Opération (Aktion en allemand) "Wald Fest" (ou Waldfest) on considère généralement 2 étapes :
- L’opération dite "Plainetal", qui démarre le 16 août et est menée par le BDS Alsace-Bade contre le GMA Vosges, principalement "logé" dans la vallée de la Plaine. Cette phase est le plus souvent dénommée Waldfest 1
- L’opération dite "Waldfest", qui démarre dans les faits le 1er septembre et est destinée à "nettoyer" l’ensemble du territoire couvert par l’Opération Loyton. Son étendue et les moyens mis en oeuvre font que sont mis en jeu les 2 BDS : Alsace-Bade sous la coupe du Dr Isselhorst et BDS France sous la coupe du Général SS Karl Oberg. Cette 2ème opération, extension de fait de la 1ère, est le plus souvent dénommée Waldfest 2
- Dans les faits et sur le principe l’une et l’autre ne sont qu’une même opération, mûrement réfléchie, calculée et menée sur le long terme, de mise à genoux de la résistance du secteur. D’où son nom le plus communément donné, utilisé par Isselhorst lui-même, de Wald Fest (ou Waldfest) tout court

D’autres détails dans article L’Aktion Wald Fest. Pourquoi et Comment. Cliquer

[3] Ce décret du 2 septembre décidait de tenir à tout prix le front Ouest : le glacis Ouest du massif des Vosges en l’occurrence, dernier bastion de protection alors encore jugé envisageable. La "conférence" de Himmler des 5 et 6 septembre à Gérardmer a eu pour but d’en définir la "feuille de route" à la fois du groupe d’armées G de la Werhrmacht (général Blaskowitz) et des 2 Bds Alsace-Bade (Isselhorst) et France (Knochen puis Suhr, sous le commandement de Carl Oberg)

[4] Bilan final de l’opération "Wald Fest" dans la vallée du Rabodeau : 943 citoyens de la vallée déportés : 661 ne rentreront pas (1 020 et 720 en comptant les "venus d’ailleurs"), 25 fusillés, capture de 40 parachutistes britanniques de l’Opération Loyton (39 seront exécutés)... les familles en ruines : 400 veuves, 750 orphelins... Notons que pour les vallées Ouest du Donon - haute Vezouze, Plaine et Rabodeau - le bilan sera voisin de 1 400 arrestations et 1 200 morts

[5] Tout parachutiste allié capturé devra être considéré comme "terroriste", et donc traité comme tel. Ceci en application des directives de von Rundstett (21 juillet 42). Ordre confirmé par Hitler lui-même le 18 octobre 1942 (le fameux "Kommando Befehl", Commando Order en Anglais). Voir explications sur Wikipedia :
- Explication générale
- Le texte original

[6] Rappel : repliés de toute la France, les innombrables services de sécurité, de renseignement, de police, et leurs employés français, forment une concentration et une force de frappe considérables, du jamais vu jusque là ni ailleurs ni ici... opportunément affectée au "nettoyage" du seul dernier rempart que sont alors les vallées d’ici :

- Abwehr, Sipo, Kripo, Gestapo, Einstatz et Jagds Kommandos du SD... leurs officines sont installées ou se renforcent partout, ici ou tout près d’ici : à Raon l’Etape, Belval, Senones, Plainfaing, Etival, Baccarat, Saales, Celles, Raon sur Plaine, Allarmont, Vexaincourt... (L’organisation départementale et d’abord de Saint Dié du PPF, quelques uns des rares miliciens d’ici, sauront être d’opportuns "fournisseurs" et co-acteurs)
- Le Lt colonel Wilhelm Schneider, adjoint d’Erich Isselhorst, coordonne l’opération Wald Fest depuis son bureau installé dans le camp de Schirmeck, à deux pas d’ici donc (Erich Isselhorst, rapide "biographie" dans Wikipedia. Cliquer)
- Mi septembre, le général SS Karl Oberg, chef de toutes les polices de sécurité de France, et son BDS commandé par le Lt colonel Suhr (Knochen étant disgrâcié), installent jusqu’au 8 novembre leur quartier général à Fraize Plainfaing. (Carl Oberg, rapide biographie dans Wikipedia. Cliquer . Sur quelques photos de source USHMM : lors de son arrestation en Autriche le 26 mai 45. Cliquer , en France et lors de son procès de septembre 54 à Paris. Cliquer )
- Les troupes de la Wehrmacht du secteur commandées depuis Epinal par le général von Kirchbach (Erich) sont en partie affectées à la destruction des maquis vosgiens, tout spécialement la 405ème division "de Protection" du général Seeger (Willy). Elles seront là partout où s’opèrent des rafles d’envergure. Par exemple : Seeger et son QG viendront encadrer le coup de filet des 16 au 19 août 44 au Jardin David-Lac de la Maix contre le GMA Vosges en s’installant à Allarmont, hôtel de l’Arbre Vert. Compléments généraux parmi d’autres :
- Sur Willy Seeger. Cliquer . Sur la 405ème division (1). Cliquer ). Sur la 405ème division (2). Cliquer
- Sur Erich von Kirchbach. Cliquer
- ...

[7] Erich Otto Wenger :
- Rapide biographie sur Wikipedia. Cliquer
- Un après-guerre "brillant". Document CIA de 1963. Cliquer
- Le Kdo Wenger dans les 3 vallées de Vezouze, Plaine et Rabodeau. Site de Guillaume Maisse. Cliquer
- ...

[8] A peine la guerre terminée, voire avant, nombre de membres du SD ont été "repeints" et embauchés tant par la CIA, par le gouvernement allemand, par celui d’autres pays. Le capitaine Erich Wenger, chef du Einsatz Kommando du même nom, chef des tortionnaires de l’école du Vivier à Etival, du sous Kommando installé à Senones... fait partie de ceux ci. Comme quoi le "professionnalisme" est universel, et le "sens du vent" déterminant. Illustration :
- Site Foreing Affairs. Cliquer
- Site Trend. Cliquer
- Article du Zeit, 6 septembre 1963. Cliquer
- Eric Wenger, un après-guerre "brillant". Document CIA de 1963. Cliquer
- Le "pendant-après" des cadres du Sipo/SD. Livre de Ulrich Herbert sur site Google books. Cliquer

Un autre site, qui renseigne sur ce que sont sont devenus quelques uns des principaux criminels nazis, complices et collaborateurs. Site Mémoire juive et Education. Cliquer

Et il y a le documentaire The CIA and the Nazis construit à partir de données des archives secrètes de la CIA récemment déclassifiées. Accessible sur YouTube, il en laissera plus d’un pantois... bien qu’il ne dise pas tout. Cliquer

 

Galerie d'images

Stèle du Harcholet. Ferme du "Major" Les Einsatz Kommandos d'ici Les Einsatz Kommandos d'ici Einsatz Kommandos d'ici. Senones/La Poterosse : Georges Guyot/Lt Gallinot et (...) Stèle de Prayé Lac de La Maix. 17 août 1944 Opération Wald Fest
 

Documents joints à l'article

La Chasse à l’homme ici
PDF | 3 Mo | document publié le 4 septembre 2008
J. P. Houel. Moussey 1940-1944. Extraits
L’arrestation de Paul Maltempi
PDF | 982.1 ko | document publié le 4 septembre 2008
Moussey 22 septembre 44
Les Einsatz Kommandos d’ici
PDF | 865.4 ko | document publié le 4 septembre 2008
Implantations du 16 août à novembre 44
Tuerie du Harcholet. 16 octobre 1944
PDF | 401.9 ko | document publié le 4 septembre 2008
Einsatz Kommando Wenger. Source : "Moussey 1940-1944" (J. P. Houel)
Le Journal d’un Traqué
PDF | 101.5 ko | document publié le 5 septembre 2008
Denis Fondeur
Les Einsatz Kommandos d’ici
PDF | 2 Mo | document publié le 6 octobre 2008
Fiches "techniques"
Einsatz Kommando Ernst
PDF | 1 Mo | document publié le 20 mars 2009
Hans-Dieter Ernst et ses états de service. Document Serge Klarsfeld
Saint Prayel Ravines. Le double Massacre du 22 octobre 1944
PDF | 1.8 Mo | document publié le 1er août 2009
Scierie de Barodet : 12 hommes. Scierie de Commune : 2 hommes. (EinsatzKommando Wenger)
La Chasse à l’homme ici
PDF | 1.6 Mo | document publié le 5 février 2011
Le Château de Belval
Moussey Ferme Ferry
PDF | 673.7 ko | document publié le 3 juin 2012
Le massacre du 12 octobre 1944 (Einsatz Kommando Wenger)
Moussey 2 août 44
PDF | 2.1 Mo | document publié le 31 août 2012
Les arrestations de Marie Madeleine Lallevée et Marie Louise Sartory, de Jean Ruffenach...
Arrestation de Marie Madeleine Lallevée et Marie Louise Sartory
PDF | 1.2 Mo | document publié le 31 août 2012
Documents d’archives
Moussey Ferme Ferry. 13 octobre 2012
PDF | 8.7 Mo | document publié le 15 octobre 2012
Commémoration du massacre du 12 octobre 44
Pexonne. Ferme de La Fosse
PDF | 885.7 ko | document publié le 28 octobre 2012
Massacre du 19 septembre 1944
La Chasse à l’homme ici
PDF | 2.3 Mo | document publié le 21 février 2014
Les 2 films documentaires : "Secret Hunters" et "Nazis Hunters
27 août 1944. La rafle de Pexonne
PDF | 3.3 Mo | document publié le 15 septembre 2016
Document de Guillaume Maisse. Lien vers le site dédié. Cliquer
Massacre de La Grande Fosse, 15 octobre 1944
PDF | 2.4 Mo | document publié le 4 octobre 2016
Explications
Victor Georges, le "Piton du Harcholet"
PDF | 198 ko | document publié le 16 février 2017
Résistant typique d’ici. Un homme libre

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 6 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 206 (489370)