Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

Vers la Libération. La "Century", 100ème division US

Le 22 novembre 2015, par Gerard,

Actualisation de l’article éponyme du 20 octobre 2008


La suite des Déportations des 24 septembre et 5/6 octobre. L’approche de la Libération
- Notes de Michel Py. Voir document PDF ci dessous
- Témoignage de Madame Hainzelin (Geneviève Py). Voir document PDF ci dessous

Le jour de la Libération d’ici : 22 novembre
- Notes d’Yvonne Malaisé. Voir document PDF ci dessous


Les étapes de la Libération [1] :
- Chronologie de la libération du département des Vosges . Site Académie de Nancy-Metz. Cliquer
- Chronologie de la libération de la vallée du Rabodeau par la 100ème Division d’Infanterie US : carte des opérations de Saint Rémy Etival à Oberhaslach. Site Georges C Marshall Foundation. Cliquer  [2] [3]

Explications :

Après les durs combats de Raon l’Etape à Moyenmoutier le 708ème Volks Grenadier [4] est contraint de retraiter devant la puissance et la détermination de la 100ème [5]. La vallée proprement dite est quasi vide d’Allemands, les hommes des 397ème puis 398ème Régiment la remontent sans combats majeurs

Rappelons que la stratégie générale de cette percée Etival Raon l’Etape vers secteur Donon Hantz Saales consistait à établir une ouverture centrale vers l’Alsace et le Rhin par la vallée de la Bruche [6]. La totalité des forces de la 100ème y a été engagée : ses 3 régiments d’infanterie (397ème, 398ème et 399ème) et leurs unités annexes. Les 3 sont engagés simultanément à partir du 9 novembre pour briser le bastion allemand de Raon l’Etape-La Trouche-Moyenmoutier (difficiles et sanglants combats). Le 399ème, parti de Veney, avance côté vallée de la Plaine jusqu’à Celles. Le 397ème, parti de Bertrichamps, s’engage au centre puis descend côté vallée du Rabodeau (Moyenmoutier libéré entre les 16 et 19 novembre), le 398ème, parti de Thiaville, se partage entre les 2 côtés. Les 397ème et 398ème remontent la vallée du Rabodeau à marche forcée (Senones... La Petite Raon-Vieux Moulin... Moussey... Belval-Le Vermont le 22) pour ouvrir le passage du col du Hantz (arrivée le 23 novembre) et assurer la jonction sur la Bruche avec la 3ème Division remontant par la vallée du Hure pour déboucher par Saales. La jonction s’opère du 23 au 24 novembre. Le 397ème atteint Saint Blaise le 24 novembre, le 398ème Champenay Salm le 26. Le 399ème, gardé en réserve et en partie remonté côté vallée de la Plaine, rejoindra Saint Blaise pour mener les opérations jusqu’à Oberhaslach (arrivée 26 novembre). Relevée et mise au repos à Raon l’Etape et environs la 100ème remontera vers Lutzelbourg pour participer au "nettoyage" du secteur de Bitche où une forte résistance allemande s’est concentrée... La guerre n’est pas finie pour ses hommes, elle durera encore près de 6 mois !

Ici non plus la guerre n’a pas tout dit. On ne sait rien ni des hommes qu’on a déportés ni des prisonniers... C’est toutefois un vrai espoir


Documents sur la 100ème Division d’Infanterie US, la "Century" :

Sa composition (ordre de bataille général) :
- Site Georges C Marshall Foundation. Cliquer

Documents généraux :
- Site Lone Sentry. Cliquer
- Site The 100th Infantry Division. Cliquer
- Site Georges C Marshall Foundation. Cliquer

Documents comportant des informations sur la libération d’ici. Site Georges C Marshall Foundation :

Carte des opérations de Saint Rémy à Oberhaslach. Cliquer

Journal de Marche de Saint Rémy à la Bruche. Cliquer

Témoignages d’hommes du 397ème Régiment d’Infanterie (vallée du Rabodeau) :
- Wilfred B Howsmon (Cie B). Cliquer
- Lester D Gluesenkamp (Cie C). Cliquer
- ...

Témoignages d’hommes du 398ème Régiment d’Infanterie (vallée de la Plaine) :
- Caldon R Norman. Cliquer
- ...

Témoignages d’hommes du 399ème Régiment d’Infanterie (de Saint Rémy au Rabodeau) :
- Tom Borne. Cliquer
- ...

Témoignages d’hommes du 374ème Bataillon d’Artillerie de campagne (les 3 autres étaient les 373ème, 375ème et 925ème ) :
- Herbert Church (374-B. Raon l’Etape 12 décembre). Cliquer
- ...

Témoignages d’hommes du 325ème Bataillon du Génie (le seul) :
- Herman Zederbaum (325- EC. Saint Rémy). Cliquer
- ...

Galerie d’images ci dessous (merci d’excuser la non chronologie d’apparition de celles ci) :
- Carte montrant l’avancée alliée en novembre 44 (document site Lone Centry)
- Senones 22 novembre 44. Arrivée du 397ème régiment d’infanterie US (photo site Lone Centry)
- Carte montrant le front bloqué depuis mi septembre 44 (archives Pierre Cérutti/Marcelle Cuny)
- Carte montrant le front du 22 novembre 44 : la Libération d’ici (archives US Army)
- Autre carte montrant l’avancée alliée en novembre 44


Berlin 8 mai 1945 : la signature officielle de la capitulation allemande. Témoignage du général Demetz, un document rare de francetvinfo. Cliquer

Notes :

[1] L’offensive de libération en Lorraine et en Alsace :
- Panorama général, site FHE. Malgré certaines confusions de traduction dont noms de lieux, ce site donne un bon aperçu de cette gigantesque campagne des Vosges puis Alsace. Cliquer
- La place de la 2ème DB, site Fondation Charles de Gaulle. Récit du général Compagnon. Cliquer

N’oublions pas ce commencement bien concret de la libération de l’Europe que fut l’opération Overlord - Débarquement de Normandie - et son D-Day. Cliquer

[2] L’étape préalable de la libération d’Etival-Clairefontaine et du passage de la Meurthe : du 2 au 12 novembre par la même 100ème division d’infanterie US et l’aile gauche de la 3ème. Document vidéo de Christian Fégli. Cliquer

[3] Chronologie générale de novembre 1944 au plan mondial. Cliquer

[4] Le 708ème Volks Grenadier était une division de la Wehrmacht "reconstruite" (août 1944, Slovaquie), retirée du front de l’Est (mi septembre, Breslau, Silésie) pour venir défendre le front des Vosges. Un effectif théorique de 10 000 hommes. Explications dans ce document, principalement en pages 52 et 53. Site Georges C Marshall Foundation. Cliquer . Notons que dans la pratique il a comporté moins du 1/3 de son effectif théorique... et moins de 500 hommes restaient opérationnels le 23 novembre

[5] La 100ème Division d’Infanterie US :
- Appelée la "Century", appartient au 6ème Groupe d’Armées US, VIIème armée du général Patch. Un effectif de 15 000 hommes
- Division "fraîche" en provenance directe des USA, particulièrement bien entrainée, débarquée entièrement équipée le 20 octobre à Marseille. Elle vient relever la 45ème à partir du 31 octobre sur le front Saint Rémy Baccarat
- Hormis ses 3 régiments d’infanterie, elle intègre toutes les unités spécialisées qui lui assurent son autonomie : Transmissions, Artillerie, Génie, Renseignement, Ordonnancement, Bataillon médical, Intendance, Police militaire... Précisions sur le site Georges C Marshall Foundation. Cliquer
- Une des plus prestigieuses "force de frappe" US de la guerre en Europe. Fait exceptionnel, elle est restée sous le commandement du même "patron" pendant toute la guerre : le Major General Withers A. Burress
- Sa "carte de visite" en 2 mots. Cliquer

[6] Cette stratégie "recopie" celle prévue par Patton pour la 2ème quinzaine de septembre. Qui fut la raison d’être de l’Opération Loyton, qui n’a pu être concrétisée, dont on connaît les lourdes conséquences... (Rappel de ce que fut l’Opération Loyton. Cliquer )

 

Galerie d'images

L'offensive pour la traversée Centre et Nord des Vosges. Mi septembre à fin (...) 22 novembre 1944. Libération de la vallée du Rabodeau Le Front bloqué depuis mi septembre La Libération d'ici : 22 novembre 44 L'offensive pour la traversée Centre et Nord des Vosges. Carte et (...)
 

Documents joints à l'article

22 novembre 44. Le jour de la Libération d’ici
PDF | 537.4 ko | document publié le 20 octobre 2008
Yvonne
Après la Déportation du 24 septembre
PDF | 1.7 Mo | document publié le 8 février 2011
Michel Py
Après la Déportation du 24 septembre
PDF | 3.8 Mo | document publié le 27 février 2011
Geneviève Py Hainzelin

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 7 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 219 (500620)