Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

Quelques uns des camps oubliés...

Le 8 février 2007, par Gerard,

Quelques uns des camps ou kommandos de grands camps [1] "oubliés" ou peu connus [2] dans lesquels sont passés des déportés de la vallée du Rabodeau :

- Mühldorf. Cliquer. . Un "Kommando" [3] dépendant de Dachau [4]. Affecté à la construction d’une usine bunker de fabrication d’éléments du chasseur à réaction Messerschmit 262 [5]. Un effroyable bilan [6]

- Leonberg
- Site Gedenkstaette Leonberg. Cliquer

- Haslach [7] 2 sites à consulter :
- Site Gedenkstaette Vulkan. Cliquer
- Site Weg des Erinnerns. Cliquer

- Vaihingen [8]
- Panorama général. Cliquer
- Détails. Cliquer

- Blechammer
- Rapide synthèse. Cliquer
- Panorama général dans Wikipedia. Cliquer

- Kaufering [9] Panorama général [10] :
- Site Wikipedia. Cliquer

Compléments sur le complexe de Landsberg Kaufering :
- Carte des 11 + 1 camps. Cliquer
- Film original tourné le jour de leur libération par la 12ème division blindée US. Cliquer
- Témoignages d’hommes de la 12ème division blindée US. Document exceptionnel. Cliquer
- Film de reconstitution Why We Fight (épisode 9 du film américain Band Of Brothers). Sur YouTube. Cliquer ,

- Ohrdruf [11]
- "Ohrdruf, sub camp of Buchenwald", dans site scraphbookspages . Cliquer
- Libération du camp par la 3ème armée US, film original. Cliquer

- Schörzingen et le complexe d’extraction des schistes pétrolifères "Wüste". Un site de production de "l’Organisation Todt" : 10 unités de production desservies par 7 camps de concentration satellites de Natzweiler-Struthof
- Explication sur ce site dédié, particulièrement documenté. Cliquer

Des conditions de travail particulièrement dures et un lourd bilan humain. Par exemple, Robert Egly est le seul rescapé des déportés de La Petite Raon qui s’y trouvaient

- Langenstein-Zwieberge. Kommando de Buchenwald. Proprement hallucinant :
- Site Wikipedia. Cliquer
- Photos prises par la 8ème division blindée US. Cliquer

- Falkenau. Camp situé en Tchécoslovaquie (Sudètes). Libération le 9 mai 1945 par la 1ère division d’infanterie US (dernier combat de la "Big Red One"). Filmée à vif par le GI caporal Sam Fuller * (et son commentaire par lui-même de 1988). Document exceptionnel :
- Séquence 1/4. Cliquer
- Séquence 2/4. Cliquer
- Séquence 3/4. Cliquer
- Séquence 4/4. Cliquer

* Il s’agit bien du futur grand réalisateur Samuel Fuller

- Mémoire du Nazisme en Bade Würtemberg :
- Carte des lieux de Mémoire. Cliquer
- "Heraus zum Massenstreik"... Un exceptionnel travail de mémoire et d’éducation. Cliquer

- ...

Notes :

[1] Liste des camps et leur camp principal de rattachement. Source Ministère allemand de la Justice. Cliquer

[2] Rappelons également qu’il y eut un peu plus de 4 500 déportés Français non Juifs engloutis dans le complexe d’Auschwitz, jusqu’à peu totalement oubliés de l’Histoire. Parmi ceux ci un peu plus de 1 000 Vosgiens, dont environ 150 de la vallée du Rabodeau. Voir article Les 4 500 "tatoués" oubliés de l’Histoire (rubrique Notes/Voir aussi). Cliquer

[3] Mühldorf : 2 transports partis de Dachau le 21 et le 22 octobre 44 comprenaient 300 hommes : 102 Italiens et 198 Français. Une moitié des Français étaient principalement des hommes de Moussey, La Petite Raon, Le Saulcy... déportés le 18 août ou 24 septembre, l’autre moitié des hommes de Saulxures sur Moselotte, du maquis de Grandrupt, de Rehaincourt (liste dans document PDF de bas de page)... Nota : 2 survivants sur les 45 hommes de Moussey

[4] Mühldorf "Für das Erinnern" : un site complet consacré au camp. Cliquer

[5] Complexe concentrationnaire de Mühldorf :
- Carte du camp sur site Wikimedia Commons. Cliquer
- Descriptif du camp sur Wikipedia. Cliquer
- Photos d’époque de la construction de l’usine bunker prises par l’entreprise de gros oeuvre Polensky und Zöllner. Cliquer

[6] Mühldorf : 8 300 "ouvriers", juifs de Hongrie pour 90 %, employés d’août 44 à mi avril 45, 4 000 morts
- Voir dans document ci dessous un tableau recensant 2 911 morts sur place : date de naissance, nom, prénom, matricule, pays d’origine, date de décès, cause du décès, sous-camp de "résidence". A noter qu’il y manque près de 1 000 noms, principalement les noms des morts au cours des transports et marches d’évacuation (les "marches de la mort") vers Kaufering, Dachau... (A noter par ailleurs les multiples erreurs dans l’orthographe des noms)
- Voir aussi : son récit de Mühldorf d’un rescapé, Aimé Vigneron. Cliquer

Nota : l’édification du camp de Mühldorf s’inscrit dans un projet général de construction d’usines-tunnels semi enterrées destinées à la protection et au regroupement des unités de production aéronautique allemandes : le "Ringeltaube". Aperçu au travers de ce bulletin N° 63 de FMD/Mémoire. Cliquer

[7] Notons tout l’intérêt de ce livre récent Haslach Vaihingen dans la connaissance de ces 2 "kommandos" du Struthof. Un ouvrage abouti, résultat d’un travail exemplaire, parti de la vie qu’y a vécu un résistant Vosgien de 17 ans, Maurice Vissa. Sa présentation en résumé :
- Sur le site des auteurs. Cliquer
- Sur le site du CERD Struthof. Cliquer
- Sur Facebook. Cliquer

Concernant le camp de Haslach, ne pas manquer de relire en appui le récit de Jean Vinot, déporté au souterrain "Vulkan". Cliquer

[8] Voir note 7

[9] Comme le complexe de Mühldorf le complexe Landsberg-Kaufering s’inscrit dans un projet général de construction d’usines-tunnels semi enterrées destinées à la protection et au regroupement des unités de production aéronautique allemandes : le "Ringeltaube". Aperçu au travers de ce bulletin N° 63 de FMD/Mémoire. Cliquer

[10] Nota Kaufering : le remarquable site américain kaufering.com n’est actuellement plus accessible

[11] Lien vers un site personnel. Cliquer

 

Galerie d'images

 

Documents joints à l'article

Mühldorf
Excel | 596 ko | document publié le 13 mai 2008
Les morts sur place (hors marches d’évacuation)
Les 2 convois Dachau Mühldorf des 21 et 22 octobre 44
PDF | 5.4 Mo | document publié le 11 mars 2010
Liste de 198 Français

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 6 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 210 (482341)