Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

Le Vosgien d’ici et la guerre

Le 24 janvier 2007, par Gerard,

Le Vosgien de la vallée du Rabodeau de 1940 s’attend au pire face à l’envahisseur allemand. Cet Allemand là qu’il connaît bien, rouleau compresseur, « aux ordres » et sans nuance. Qui ne comprend rien ni à sa langue ni à ses moeurs. Et qui va, encore une fois, s’installer ici « comme chez lui »

Sa mémoire lui rappelle en effet les dures réalités de la guerre... des guerres ! contre ce persistant, ce toujours le même agresseur. Guerres chaque fois vécues, ici, « aux premières loges »... 3 fois en 70 ans ! [1]. Illustration :

La « guerre de Septante » (1870) :

- La barbarie des soldats bavarois
- L’occupation de son territoire
- Son département amputé par le traité de Francfort des 18 communes du "versant alsacien" [2]
- Parents ou grands-parents, compagnons de travail, patrons de l’usine dans certains cas... alors obligés de vivre en territoire allemand ou contraints d’émigrer vers les Vosges d’ici
- ...

Rappel : Le traité de Francfort installe la frontière sur la ligne de crête du massif. Ce voisin dans son esprit du "mur de Berlin" ampute le département. Un déchirement !... qui coupe les familles et l’économie en 2, fabrique brutalement 2 catégories de Vosgiens : les Vosgiens des Vosges et les Vosgiens d’Alsace, Allemands donc. Oppose pour 49 ans "sur le papier", pour plus dans la pratique, les restés Français et les devenus Allemands [3]

La « guerre de 14 » :

- Les violents combats et les hécatombes, dès les premiers jours, ici et tout près d’ici : Saint Blaise, Donon, Chapelotte, Ban de Sapt, Chipotte...
- L’héroïsme légendaire du 1er Bataillon de Chasseurs à Pied [4], le « régiment d’ici », en garnison à Senones depuis le 30 septembre 1913, et dans lequel se trouvent nombre des hommes d’ici
- La ligne de front installée pour 4 ans sur une ligne Celles, Senones La Poterosse, Le Ban de Sapt, coupant sa vallée en 2. Enfermant ceux du haut dans les lignes allemandes [5]
- Pour ceux ci, plus de 4 années d’occupation, de colonisation. Réquisition de tout ce qui est utile à l’effort de guerre et au bien-être de l’occupant : forêts, scieries, usines, fermes... et main d’oeuvre. Privations, interdictions, humiliations, répression... Saccage de ce qui est jugé inutile et expulsion des populations à charge
- A la fin de la guerre, le haut de la vallée est ruiné : les usines sont vidées de leurs métiers et les bâtiments dévastés, la forêt est criblée de tranchées, casemates et barbelés, les bois sont ravagés par les éclats d’obus, les 2/3 des maisons sont en ruine, la population du canton ne compte plus que 1 400 habitants ! (15 000 en 14)...
- L’impressionnante liste du monument aux morts du village, qui porte le nom du père ou du mari, du fils, du frère ou de l’ami - livre d’histoire et requiem. Ses proches ou lui-même blessés, gazés, invalides

La « guerre de 40 » :

- Les derniers combats d’ici : ceux du 43ème Corps d’Armée de Forteresse du général Lescanne, secteur du Donon, dont la dernière batterie de 75 tire jusqu’à l’aube du 22 juin depuis Moussey, ceux de la 1ère Division de Grenadiers polonaise du général Bronislav Duch, secteur d’Hurbache, qui détruit ses canons le 21 juin à Moyenmoutier
- Les milliers de soldats faits prisonniers sous ses yeux, fin juin, au col du Donon, au col du Hantz, dans le secteur Moyenmoutier Hurbache... [6]
- La débâcle. L’humiliation de la défaite
- De nouveau, annexion et germanisation totale de l’Alsace, son deuxième chez lui, où habitent des gens de la famille, où vivent des amis et des relations de travail
- Le 22 juin : de nouveau l’occupation des villages. De nouveau la colonisation des biens et des hommes et son train d’humiliations, de réquisitions, interdictions, répressions... Et les plus sombres présages !

Notes :

[1] Un aperçu au travers de ces images du blog de Pierre Stegner. Cliquer

[2] Le département est amputé de la totalité du canton de Schirmeck : communes de Schirmeck, Barembach, La Broque, Grandfontaine, Natzvwiller, Neuviller la Roche, Rothau, Russ, Waldersbach, Wildersbach, Wisches, et d’un gros morceau du canton de Saâles : communes de Saâles, Bourg Bruche, Colroy la Roche, Plaine, Saint Blaise la Roche, Saulxures et Ranrupt... Département déchiré par un "rideau de fer", laissant "de l’autre côté" 22 000 habitants pour la plupart parents et relations... et mettant l’Allemagne devant sa porte !

[3] L’Alsace Lorraine allemande (Alsace Moselle en fait) . Voir dans rubrique Notes/Notes les articles Les Malgré Nous et La réalité de l’Alsace Lorraine annexée

[4] Le 1er Bataillon de Chasseurs à Pied pendant la guerre 14-18. Voir documents ci après :
- Le 1er BCP à Senones : photos d’époque (site "Bataillons de Chasseurs"). Cliquer
- L’histoire du 1er drapeau pris à l’ennemi par l’Armée française (document PDF ci dessous)
- L’Historique (condensé) du 1er Bataillon pendant la guerre 14-18 (document PDF ci dessous)
- L’Historique (condensé) du 1er Bataillon pendant la guerre 14-18. Site BNF. Cliquer
- Le Journal de Marche et des Opérations (JMO) du 1er Bataillon pendant la guerre 14-18 : site historique de la Défense SHD/Mémoire des Hommes (Nota : choisir dans la liste des différents JMO). Cliquer
- L’histoire du 1er Bataillon sur Wikipedia. Cliquer

Un de ses officiers légendaires fut le lieutenant Lucien Labru, tué le 25 octobre 1918, à 25 ans, à la tête de sa compagnie dans le dernier combat de la guerre mené par le 1er Bataillon (Banogne Recouvrance). Une plaque commémorative est apposée à Vieux Moulin, au dessus de la porte de la maison familiale

[5] Pour mieux comprendre :
- Massif des Vosges, 2 versants 2 histoires. Une même histoire pourtant, mais bousculée par 3 guerres en 70 ans dont celles rendues fratricides de 14-18 et 39-45. Un aperçu dans cette chronologie dessinée sur le site Internet du Mémorial de l’Alsace Moselle. Cliquer
- Carte du front des Vosges durant la guerre de 14-18 sur le site de l’Académie de Nancy-Metz . Cliquer
- Importance stratégique des transports mécaniques modernes. Ici ceux des Allemands, qui adaptent et prolongent vers le Donon le "Tramway de Moussey Senones", et le connectent ainsi aux 2 téléphériques du Donon, l’un qui suit la vallée de la Sarre blanche et l’autre qui relie Schirmeck et donc la vallée de la Bruche. Plus d’explications au travers des données fournies par le site LR Presse. Cliquer
- Vosges 14-18. Un fond documentaire exceptionnel. Site du Conseil Général des Vosges. Cliquer
- Histoire et témoignages d’hommes du terrain. Site personnel consacré à la guerre de 14-18. Cliquer
- Epoustoufflant mais bien réel : Les Poilus d’Alaska. L’histoire des équipages esquimaux venus combattre sur le front des Vosges pendant la guerre de 14. Le résumé dans document PDF de bas de page. Le livre original disponible sur Amazon, le film sur Arte/VOD, la BD chez Casterman Editions. Pour en savoir plus, site EMBARQUEMENTS. Cliquer
- ...
- Et aussi, témoignage "d’en face", le livre de Karl Deuringer The First Battle of the First World War - Alsace Lorraine. Extraits Google Books. Cliquer

[6] Le 43ème CAF (Corps d’Armée de Forteresse) du général Lescanne, dernier bastion de défense du Massif du Donon en juin 40
- Voir article de Jean-Michel Adenot, page 51 de ce numéro de Histomag’44. Cliquer
- La conférence sur le sujet donnée le 28 juin 2015 à Moussey par Jean-Michel Adenot. Cliquer
- Voir photos prises par un soldat allemand. Article de Jean-Michel Adenot "Juin 40. La 60ème I.D ici" (division d’infanterie allemande) : dans document PDF ci dessous

 

Documents joints à l'article

Les "Poilus d’Alaska"
PDF | 703.8 ko | document publié le 28 janvier 2008
Guerre de 14. Equipages de chiens esquimaux sur le front des Vosges
Historique 1er Bataillon de Chasseurs à Pied. Guerre 14-18
PDF | 152.7 ko | document publié le 12 juillet 2008
Publié sur site http://cecile_meunier.club.fr/historiques/historiques/BCAP-001.pdf
1er Bataillon de Chasseurs à Pied
PDF | 210.6 ko | document publié le 16 décembre 2009
Le 1er drapeau de la guerre de 14 pris à l’ennemi
Juin 40. Massif du Donon
PDF | 360 ko | document publié le 7 novembre 2010
La 60ème I.D ici

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 6 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 210 (488627)