Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

Commémoration de la Déportation du 24 septembre 44. Moussey 24 septembre 2014

Le 12 octobre 2014, par Gerard,

Moussey 24 septembre 2014 17 heures

70ème anniversaire de la rafle et déportation du 24 septembre 44

Ce qui s’est passé à Moussey, le plus durement touché dans cette affaire, où c’est la 2ème, celle qu’on appelle ici la "grande" déportation :

Le village est discrètement encerclé par la Wehrmacht dès l’aube. Les hommes du Kommando Ernst, dont le détachement de Teufel était venu prendre ses quartiers le 20 septembre au château de Belval pour la circonstance dirigent les opérations, appuyés de détachements d’autres Einsatz Kommandos tels que Wenger, venu s’installer à cet effet au même château de Belval les 24 et 25 septembre. Des équipes de la Wehrmacht préparent le terrain en occupant le village et vidant les maisons de tous leurs habitants qui ne sont pas à la "petite messe" (la 1ère, à 7 h 30 et simplifiée, qui précède la "grand messe" de 9 h 30). Hommes, femmes et enfants sont poussés vers le centre du village et retrouvent ceux qui sortent de l’église. Tout le monde finit parqué dans la cour de la "Crèche" où la "Gestapo" a installé son PC... Là les rejoint la cohorte des habitants du Harcholet

La même "opération" se déroulait en même temps dans les 5 autres villages de la haute vallée : Belval, La Petite Raon, Le Puid, Le Saulcy, Le Vermont [1]

Grâce à l’attitude exemplaire de la population (personne n’a "parlé" !), au sang-froid du maire Jules Py, à l’interposition du curé Achille Gasmann et de son ami l’abbé Mollier, le village ne sera pas brûlé ni les femmes déportées... Mais les hommes valides seront conduits dans l’après midi, à pied, vers le QG local du SD qu’est le château de Belval. Là seront aussi amenés par vagues successives les hommes des autres villages du haut de la vallée

Le lendemain, après une nuit d’interrogatoires puis un nouveau tri, les hommes âgés de 17 à 50 ans, 144 de Moussey et 309 des villages environnants, sont conduits par le col du Hantz vers le camp de Schirmeck où ils arrivent le 26. Toujours à pied sous la pluie battante, après une nuit passée entre les métiers de la filature de Poutay

Ils seront déportés vers Dachau pour commencer (arrivées à partir du 9 octobre)... 317 n’en reviendront pas !

C’est la 2ème tentative d’éradication de la Résistance de la vallée du Rabodeau : "Aktion « WaldFest »". La 1ère fut celle du 18 août centrée sur Moussey [2]. La 3ème et presque complètement réussie sera la rafle et déportation de Senones et Vieux Moulin le 5/6 octobre : 390 déportés, 273 non rentrés

Bilan final de l’opération "WaldFest" en résumé : 943 citoyens de la vallée déportés (1020, "venus d’ailleurs" compris), 661 ne rentreront pas (720, "venus d’ailleurs" compris), 25 fusillés, capture de 40 parachutistes britanniques de l’Opération Loyton (39 seront exécutés)... les familles en ruines : 400 veuves, 750 orphelins...


Un hommage particulier fut rendu à Jules Py, le maire de Moussey, le directeur général des Ets Laederich, le résistant de l’ombre et l’homme d’abord


6 Anglais de l’association Allied Special Forces-Memorial Grove étaient spécialement là : John Davis président et sa femme Julia, Mike Colton secrétaire et vétéran du SAS, Tony Bennett et sa femme Sandra, Chris Wadham petit fils de Len Owens... Eux non plus n’ont pas oublié !

La messe a été célébrée par le père Jacquemin. Albert Denizot dirigeait le protocole

Saluons ici Bertrand Klein le maire et son équipe municipale pour la qualité de l’organisation

Notes :

[1] La rafle et déportation du 24 septembre 44. Voir rubrique dédiée. Cliquer

[2] Rappel du "bilan" de la 1ère, 5 semaines plus tôt, le 18 août, centrée sur Moussey : une centaine d’hommes arrêtés comme "terroristes" dont plus de la moitié de Moussey, une trentaine des "villages du haut", une quinzaine du haut de la vallée de la Plaine et 4 parachutistes Anglais (3 hommes mourront sous la torture à Schirmeck, 35 seront exécutés au Struthof, 10 seront fusillés autour d’Allarmont, 3 Anglais seront exécutés en forêt. A part une dizaine qui sont libérés, tous les autres seront déportés en Allemagne... Voir article dédié. Cliquer

 

Galerie d'images

 

Documents joints à l'article

Moussey. 24 septembre 2014
PDF | 6.3 Mo | document publié le 12 octobre 2014
La Messe
Moussey. 24 septembre 2014
PDF | 6.8 Mo | document publié le 12 octobre 2014
Devant le Monument des Déportés

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 8 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 462 (619932)