Le maquis que l’Histoire avait oublié
 

Les 4 500 "tatoués" oubliés de l’Histoire

Le 2 mars 2007, par Gerard,

Auschwitz [1] fut en fait un énorme complexe composé de 3 parties :

- Auschwitz I. Le "camp de base" (Stammlager) aménagé à partir d’avril 40. Un camp de concentration
- Auschwitz II (Auschwitz-Birkenau) construit à partir de septembre 41. Le camp d’extermination
- Auschwitz III (Auschwitz-Monowitz) construit à partir de Février 41. Un camp de concentration : la "cité ouvrière" principale des esclaves nécessaires au complexe industriel environnant

Auschwitz fut donc 3 choses [2] :

- L’épouvantable abattoir de Juifs que l’on connaît. Le plus important de tous. Le principal abattoir des Tsiganes aussi [3]. L’absolu de la déviance de l’homme
- Un gigantesque complexe industriel : IG Farben et sa Buna, Krupp, AEG, UHDE, Dyckerhoff & Widmann... le complexe pétrochimique de Blechammer... les mines de Silésie... Un total de plus de 50 entreprises
- Le plus grand parc de main d’oeuvre esclave du 3ème Reich [4] Réparti sur une cinquantaine de kommandos dépendants de Blechammer, lui même rattaché administrativement à Auschwitz III

Ses 2 dernières spécificités expliquent qu’ont été acheminés là par fournées de milliers d’hommes à la manière d’une noria, et "concentrés", les jamais assez nombreux déportés nécessaires à "faire tourner les usines" [5] Juifs et non Juifs

Ce "parc de main d’oeuvre", de ces tatoués comme du bétail, se composait d’abord et indifféremment :

- De Juifs temporairement sélectionnés comme utiles à la production. Mis de ce fait en sursis d’extermination le temps de pouvoir servir
- De prisonniers de guerre "occidentaux", et surtout slaves dont un impressionnant contingent de ces autres "untermenschen" qu’étaient les prisonniers de guerre russes
- De Tsiganes
- De civils raflés dans tous les pays occupés, Polonais en premier lieu : réfractaires, résistants, "pas politiquement corrects"... Tous devenant untermenchen de fait

Parmi ces derniers se trouvaient 4 500 tatoués français jamais mentionnés comme tels dans l’Histoire "officielle". Celle qui simplifie, fabrique des "grandes catégories", met des étiquettes "qui vendent". Crée des fiefs et des concurrences, fait peu de cas de l’homme

- Le livre de Paul Le Goupil [6] et d’Henry Clogenson (extraits dans document PDF ci dessous) met définitivement fin à cet autre oubli de l’Histoire. Particulièrement bien documenté et précis :

MEMORIAL DES FRANCAIS NON-JUIFS DEPORTES A AUSCHWITZ BIRKENAU... MONOWITZ. Ces 4 500 OUBLIES DE L’HISTOIRE

- Parmi ces tatoués près de 1 000 étaient des Vosgiens de naissance, de résidence, ou d’adoption venus se réfugier ou résister dans le département... Plus de 150 d’entre eux étaient de la vallée du Rabodeau

Le second convoi parti de Dachau vers Auschwitz, celui du 24 novembre 1944, dit "Convoi des Vosgiens", compte un peu plus de 700 Vosgiens sur 1 014 déportés. Il est particulièrement meurtrier puisque seulement 24 % d’entre eux sont rentrés [7]


Rappelons bien que plus de 2 millions d’hommes sont morts ici, dont près de 1 million seulement parce qu’ils étaient Juifs. Autre chiffre : 72 % des 500 000 "ouvriers" du complexe industriel situé dans la région d’Auschwitz sont morts sur place ou dans les marches d’évacuation (les "marches de la mort") [8]


Notes :

[1] Chronologie de l’histoire d’Auschwitz. Site de Dominique Natanson, incontournable pour sa richesse documentaire et humaine. Cliquer

[2] Les 3 Auschwitz. Site de Dominique Natanson. Cliquer

[3] Les Tsiganes. Site de Dominique Natanson. Cliquer

[4] 2 000 prisonniers de guerre britanniques aussi ont été "employés" dans le complexe de Blechammer. Non tatoués toutefois et bénéficiant d’un régime amélioré

[5] Le fanatisme, la servilité, le profit, l’aveuglement... la déshumanité devenue religion, ont produit là des centaines de milliers de morts impardonnables. Contre productives qui plus est, la Buna illustrant le propos : 35 000 "employés" utilisés et 25 000 morts !

[6] Courte biographie de Paul Le Goupil. Cliquer

[7] Listes des Vosgiens "tatoués" des 2 grands convois Dachau Auschwitz : fichier PDF ci dessous

[8] Complexe concentrationnaire industriel de Blechammer, quelques indications :
- Court résumé. Son organisation. Son évacuation à partir du 21 janvier 45. Les marches de la mort. Le train "Grossrosen Buchenwald" (il ne fut pas le seul, et il y eu d’autres destinations à pied et par train)... Un peu court et approximatif, mais là. Cliquer
- Développement sur Wikipedia. Cliquer

 

Galerie d'images

 

Documents joints à l'article

Henri Clogenson et Paul Le Goupil
PDF | 1 Mo | document publié le 29 mai 2007
Mémorial des Français non-juifs déportés à Auschwitz, Birkenau et Monowitz
Ces Vosgiens "tatoués" oubliés de l’Histoire
PDF | 11.9 Mo | document publié le 1er février 2010
Les 2 "transports" Dachau Auschwitz

Rubriques du site

1.Introduction
Infos pratiques
Le Maquis que l’Histoire avait oublié
Pourquoi ce site
2.Orphelins de Déportés
3.Histoire d’ici
1 - Le Vosgien d’ici en 1940
2 - Le contexte général
3 - Ce qui s’est passé ici
- 1940
- 1941 à 1943
- 1944
Les 2ème et 3ème - les 2 "grandes" - déportations de 44
4 - Bilan humain. La vallée aux 1000 déportés
5 - Les SAS ici
- L’Opération Loyton
- La Mémoire
- Le prix payé
- Témoignages des hommes
6 - In memoriam
- Commémoration des 3 Déportations de 44
- Hommage à la Résistance d’ici, gens du Rabodeau et parachutistes Anglais
- Lieux de Massacres et d’Exécutions sommaires
- Moussey Le Mont 6 juin 2010. Le 13ème Dragons saute sur "Anatomie"
7 - Notes
- Notes
- Voir aussi
- Chants de la Résistance
- Découvrir la vallée du Rabodeau
8 - Brochure-Résumé
9 - Explications. Réflexions
4.Liens
5.Témoignages
La vérité remise à sa place. 6 publications significatives
Le film documentaire "Nazis Hunters. Justice SAS Style"
Les Résistances. Témoignages filmés
Les Résistances. La Désobéissance est le plus sage des Devoirs
Témoignages. Faits et hommes d’ici
Témoignages. Faits et hommes dans les camps
6.Ecrits de rescapés
1 - Marius Schmit
2 - Roger Leboube. Collectif de 8 rescapés
3 - Marcel André
4 - Aimé Vigneron
5 - Marcel Dolmaire alias Marcel Dejean
6 - Jean Vinot
7 - Abbé Paul Parguel. Prêtre résistant déporté
8 - MD. Réflexions sur ce qu’auraient pu être...
9 - Albert Fäh. L’odyssée des maquisards de Grandrupt
BP - Docteur Bernard Py
LR - Louis Receveur. Déporté à Dachau
7.Le dernier mot
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 206 (489370)